FRANÇOIS RUHLMANN-FOURNIER

Élections au Conseil de l'Ordre de Paris - 2016

 

 

 

ME CONTACTER

Retrouvez-moi également sur

 

9 décembre 2015 - MON RETRAIT DE CANDIDATURE

Mes Chères Consœurs et Chers Confrères,

Les circonstances présentes m'ont incité à retirer ma candidature aux prochaines élections ordinales. Je dois impérativement me consacrer aux urgences de l'heure. Je vous remercie très chaleureusement pour les innombrables encouragements et soutiens fraternels que vous avez bien voulu me témoigner spontanément. Nul doute que les futur(e)s élu(e)s, au vu des programmes diffusés, sauront porter haut les couleurs d'un Barreau de Paris solidaire, fort et exemplaire et préserver le coeur et les atouts de notre belle profession, tout en l'adaptant efficacement à notre siècle.

Votre fidèlement dévoué,

François RUHLMANN

Né en Alsace d'un père chirurgien-dentiste parti trop tôt et d'une mère professeur de lettres classiques, je me suis construit depuis toujours en totale liberté et indépendance, par la seule force de mon travail.
J'ai eu la chance, depuis ma prestation de serment en 1971, de vivre au cœur même de toutes les évolutions de notre profession et d'y participer, sous tous ses aspects et dans tous les domaines, au gré d'un parcours très varié et parfois atypique, tant professionnel que social. J'ai en effet été associé tour à tour de microstructures, de structures moyennes et de cabinets plus larges de formes multiples (ASA - Ernst & Young - Marccus Partners, membre de Mazars) que j'ai choisi en son temps de quitter, en bons termes, pour concrétiser une nouvelle étape de vie professionnelle. Je suis alors toujours délibérément revenu à une petite entité, pour faire le point, me ressourcer et me former de manière appropriée, avant d'en retrouver une plus vaste.
J'ai toujours été parfaitement intégré et apprécié, et crois avoir laissé à pratiquement tous mes associés, collaborateurs toujours encouragés et soutenus dans leur ascension professionnelle, stagiaires consciencieusement formés, et salariés respectés et estimés un très bon souvenir.

Je travaille désormais avec bonheur aux côtés de Paul A. GELINAS, et suis Of Counsel du Cabinet CARBONNIER LAMAZE RASLE et Associés (CARLARA), membre fondateur de MARCALLIANCE.

J'ai ainsi sans cesse beaucoup découvert, appris, expérimenté et partagé sur le plan professionnel.

Avocat spécialiste en droit commercial, des affaires et de la concurrence, ainsi qu’en droit international et de l'Union européenne, évoluant en interne et à l'international, j'ai toujours conjugué contentieux et conseil et suis demeuré par goût généraliste et plaideur dans ma pratique quotidienne, devant toutes les formes de juridictions sans exception.

Avec mon Cabinet ASA Avocats associés, qui comptait à l'époque déjà une cinquantaine d'associés, j'ai partagé l'aventure de la naissance de l'ACAVI en 1982/1983.

J'ai pratiqué l'arbitrage dès 1977, devenant Président de la Commission d'arbitrage de l'AIJA dont je suis Vice-Président d'honneur, et suis actuellement Secrétaire général et Trésorier de la Fédération des Centres d'arbitrage et Vice-Président de la Cour européenne d'arbitrage et de médiation, et notamment membre de longue date de l'IAI, de l'AFA, du CFA etc. Les ADR sont pour moi une passion, et m'ont offert très tôt une ouverture sur le monde. J'enseigne depuis longtemps l'arbitrage et forme à sa pratique. Je souhaite encourager les ADR/MARC au sein du Barreau de Paris.

J'ai aussi toujours milité ardemment pour les Droits de l'Homme, en qualité notamment de Président de la Commission des Droits et Devoirs de l'Homme de l'AIJA (que j'ai souhaité ainsi rebaptisée, après lancement de ses rencontres intercontinentales) et de membre du Comité exécutif français de la Commission internationale des juristes ainsi que d'élu au Comité de liaison des ONG auprès du Conseil de l'Europe (AIJA et UIA), et je demeure actuellement membre du Conseil de l'Institut international des Droits de l'Homme.

Je suis également Lieutenant-colonel en activité auprès du Quartier général du Corps de réaction rapide européen.

J’ai été promu en 2009 Commandeur dans l'Ordre national du mérite.
Je crois avoir mené une carrière de bon aloi et sans tache, avec un souci permanent du pro bono. J'ai naturellement un profond souci de l'éthique, comme en témoignent ma confraternité sans faille et mes écrits (ex. RTD Com. Dalloz 4/2014 - p. 727-760). Ma responsabilité civile n'a jamais été engagée. Pugnace mais d'un naturel affable, je n'ai jamais été en conflit personnel et/ou de nature professionnelle durable avec quiconque, ainsi que le démontre mon dossier ordinal, et ne crois pas compter d'ennemis.

J'ai œuvré aussi au fil du temps au profit de nombreuses causes dans des fonctions de dirigeant d’association, notamment en matière juridique et arbitrale, citoyenne, médicale, sportive, culturelle, humanitaire et militaire, ainsi qu'en qualité d'élu local et de responsable régional dans le domaine économique et de l'emploi, et demeure très impliqué.

À l'heure proche de ma retraite, après avoir très attentivement lu tous les récents ouvrages et écrits passionnants portant sur le passé, le présent et l'avenir de notre profession consacrée à la défense, entre autres celui excellent du Bâtonnier WICKERS, et demeurant fermement attaché à toutes les valeurs contenues dans notre serment, je souhaiterais désormais mettre mon expérience au service de notre profession dans un cadre ordinal, sans autre ambition que celle de servir, en ces temps de profondes mutations globalisées à enjeux vitaux, largement dues aux évolutions des marchés interne, européen et planétaire.

Je ferai de mon mieux pour me rendre utile à la place que l'on choisira de me confier, si je suis élu, sachant que je m'intéresse particulièrement aux questions touchant à la formation, initiale et continue et aux ADR. J'ai notamment formé de nombreux stagiaires, qui réalisent toutes et tous de belles carrières.

Un candidat à une fonction de Conseiller de l'Ordre ne saurait à mon sens prétendre développer un quelconque programme. Il est en effet simplement appelé à servir la mise en œuvre de celui choisi par ses pairs, dans le cadre de l'élection du Bâtonnier et du Vice-Bâtonnier. Cela ne l'empêche pourtant pas d'avoir une pensée et des idées propres, susceptibles d'apporter une utile contribution au bon fonctionnement de l'Ordre et à la défense de ses idéaux et intérêts, ainsi plus généralement qu'à notre profession. Son objectif permanent doit être selon moi de veiller sans cesse, à sa place, à la préservation de ce qui nous rassemble et que nous apprécions unanimement, notre serment, notre identité, nos échanges confidentiels, notre secret et plus généralement les spécificités et atouts professionnels que nous avons conquis au cours de notre histoire, avec pour but de conserver à notre profession son attrait, sa cohésion, son rayonnement et son efficacité, pour le meilleur de tous ses membres dans leurs choix et objectifs personnels respectifs, en veillant au respect d'une stricte égalité de traitement des femmes et des hommes dans l'évolution de leurs carrières, mai aussi de nos clients.

J'espère de tout cœur que la profession que nous avons choisie, et que nous chérissons, demeurera pour l'avenir un sujet de fierté commune et conservera le rôle majeur qui est le sien, et son rang dans le monde du droit et notre société, en préservant ses valeurs et prérogatives tout en s'adaptant au siècle nouveau et en développant l'efficacité de ses outils d'action professionnelle.

Je pense enfin nécessaire la représentation au Conseil de l’Ordre de toutes les générations d'Avocats, dans le respect d'une stricte égalité d'avenir professionnel ouvert aux femmes et hommes de notre Barreau, et serais en définitive très honoré et heureux, de pouvoir recevoir votre suffrage.

 

CV : résumé

François RUHLMANN-FOURNIER ruhlmann

- Avocat à la Cour
- Commandeur dans l'Ordre national du mérite
- Spécialiste en droit commercial, des affaires, de la concurrence,  de droit international et de l'Union européenne
- Secrétaire général et Trésorier de la Fédération des Centres d'arbitrage
- Vice-Président de la Cour européenne d'arbitrage et de médiation
- Chargé d'enseignement à l'Université de Strasbourg
- Membre de l'Institut international d'arbitrage, du CFA, de l'AFA etc
- Ancien membre du Comité exécutif de la section française de la Commission internationale de juristes
- Ancien représentant de l'UIA et AIJA, et élu au Comité des liaisons des ONG au Conseil de l'Europe
- Vice-Président d'honneur de l'Association internationale des jeunes avocats AIJA , et ancien Président de ses Commissions de l’arbitrage et des Droits et Devoirs de l'homme
- Membre du Conseil d'administration de l'Institut international des Droits de l'Homme
- Membre pionnier de l’ACAVI
- Membre dirigeant au fil des années de nombreuses associations à vocation professionnelle, arbitrale, citoyenne, médicale, sociale, humanitaire et sportive
- Ancien Maire-adjoint et Président de bassins économiques et d'emploi
- Lieutenant - Colonel en activité auprès de l'État-major du Corps de réaction rapide européen
- Of Counsel du Cabinet CARBONNIER LAMAZE RASLE (CARLARA), membre fondateur de MARCALLIANCE